Statutaire du 9 Janvier 2017: visite de la coursive

Nous avons été accueillis en ce début d'année par Jackie Marchand, futur ex-directeur à la retraite de la coursive. une personnalité pleine d'entrain et de chaleur !

Après une visite forte intéressante des différentes parties et coulisses de la Coursive, cette soirée a été l'occasion d'introniser 3 nouveaux membres:

- Louise menard (Cabinet FIDAL)

- Anaïs Delattre (Société DELTIC)

- Pierrick Benoit (Entrepreneur Immobilier)

Compte-rendu:

C’est à La Coursive que nous avons été accueillis pour une visite où nous avons eu la chance de connaître l’histoire de ce bâtiment autrefois appelé « Maison de la Culture ».

Il s’agit de plusieurs salles de spectacles vivants et d’un centre culturel, classée Scène nationale depuis 1990. La Coursive n’a pas toujours été une salle de spectacle. En effet, elle est le résultat de la restructuration de l’ancien couvent des Pères Carmes de la rue Saint-Jean-du-Pérot construit en 1665. Elle a ensuite été une manufacture des tabacs à la Révolution Française puis un entrepôt des douanes en 1803. La salle a été transformée en halle aux poissons en 1847 (elle gardera cette fonction pendant plus d’un siècle). C’est en 1950 que les bâtiments ont été aménagés afin de devenir une salle des sports puis la Maison de la Culture en 1970.

En 1982, le bâtiment est démoli à l’exception de la façade et du cloître intérieur et totalement reconstruit afin de faire place à La Coursive.

La Coursive est composée de 3 salles : la Salle Bleue, le Grand Théâtre et le Théâtre Verdière. Nous avons pénétré dans le Grand Théâtre qui peut contenir 1 000 spectateurs. La scène était en cours de montage (en chantier) afin d’accueillir le prochain spectacle. Les techniciens travaillent sur le chantier durant quatre jours afin de tout mettre en place. Les dimensions de la scène du Grand Théâtre sont de 27 mètres de mur à mur et de 18 mètres de profondeur. Un moyen mnémotechnique nous a été donné afin de connaître la gauche et la droite d’une scène : JC. Lorsque que l’on regarde la scène, le côté gauche de la scène correspond au « côté jardin » et la droite de la scène correspond au « côté court ».

Le Coursive emploie 35 personnes, dont 10 à temps plein. Elle est ouverte 340 jours par an et 7 jours sur 7. Le théâtre accueille 6 070 spectacles, 180 représentations et 110 000 spectateurs par an. Ils ne comptent pas sur l’art de masse, ils choisissent leurs programmations en fonction de l’offre. Leur objectif est de rendre le théâtre accessible à des publics différents.

La scène nationale de La Rochelle vend ses billets avant même que les spectacles soient montés. Ils choisissent la programmation en voyageant en Europe, en assistant à différentes représentations. Le choix se fait au coup de cœur, il faut que le spectateur soit étonné, ému. Il faut être exigeant pour choisir la programmation, c’est là toute la responsabilité de programmer un spectacle en amont.

Leur budget annuel afin de programmer leurs différents spectacles s’élève à 6,5 millions d’euros. En France, tout le monde à la même billetterie : CNC (Centre National du Cinéma et de l’image animée).

Nous avons ensuite eu la chance de visiter les dessous de la scène, là où se trouve l’orchestre mais aussi là où tout est entreposé (les décors, les spots, etc…). Nous avons également pu visiter les coulisses ainsi que le dessus de la scène du Grand Théâtre avec une vue imprenable sur la salle.

Le DCF c’est terminé dans la salle du Théâtre Verdière par un accueil de trois nouvelles personnes dans le réseau. 

Adresse: 

4 Rue Saint Jean du Pérot
17000 La Rochelle
France
Retour vers la page événements

Statutaire de Janvier 2017: visite de la coursive

Statutaire de Janvier 2017: visite de la coursive